Je fais mon offrande

La première victoire.

Vous écoutez :La première victoire.

La semaine dernière, nous avons vu dans Nombres 14v22 qu’il y a 10 types d’épreuves qui peuvent survenir avant de pouvoir posséder notre terre promise (la bénédiction) que le Seigneur veut nous donner. Étant autrefois captifs des liens du diable, lorsque le Seigneur nous a délivré, il nous a aussi donné la grâce d’atteindre le but qu’Il nous a fixé.

Aussi, tout comme Israël a connu ces épreuves, nous aussi croyants, devons les passer afin de connaître la plénitude du Seigneur. Ces épreuves-là sont décisives, mais il ne s’agit pas de problèmes ou d’obstacles. C’est plutôt des opportunités, des défis, des tremplins. En effet, notre victoire dépend fortement de notre façon de les appréhender.

Nous verrons aujourd’hui le défi n°1, introduit précédemment. Il s’agit du désert du manque. Il se caractérise par la difficulté à satisfaire un besoin vital (santé, mariage, travail, enfantement…). Le texte de référence de ce défi est Exode 15v22-25. Ici, après avoir été délivré par le Seigneur des mains de l’Egypte, Israël va arriver dans le désert et être confronté à 3 jours sans eau. Or, dans le Nouveau Testament, le Seigneur Jésus fait le parallèle entre le manque d’eau et l’absence d’un besoin essentielle. Or, dans le Nouveau Testament, le Seigneur Jésus fait le parallèle entre le manque d’eau et l’absence d’un besoin essentielle.

Une autre caractéristique de ce type de désert, c’est « mara ». Lorsqu’Israël trouva enfin de l’eau, il ne put en boire, car en effet celle-ci était amère. Il s’agit d’une chose qui à l’origine devait étancher notre soif (combler notre besoin), mais ne peut pas, car elle vient avec des tares et des insuffisances.

Mais cela ne durera pas toujours, car le Seigneur se lèvera (Esaie 41v17 / Esaie 49v10). Toutefois, il faut savoir que ce désert est pour nous une opportunité. Ainsi, il ne faut pas uniquement chercher à étancher cette soif, mais il est impératif de comprendre le message que le Seigneur veut nous faire passer à travers celui-ci, et être prêt à L’écouter. En effet, en ayant cette attitude, plus que l’eau, le Seigneur fera couler de nous des sources d’eau vive (Jean 7v38).

De ce fait, malgré les circonstances qui semblent indiquer le contraire, nous devons impérativement rester focalisés sur la promesse que le Seigneur nous a fait. Abraham qui n’attendait qu’un seul enfant, le Seigneur a donné la paternité d’une multitude (Genèse 15v5). Au terme de ce type de désert, nous deviendrons des vecteurs de solutions pour toutes les personnes qui vivront ces mêmes défis.

Nous devons nous appuyer sur Dieu qui nous fera trouver le calme en s’appuyant (1 Samuel 30). Nous devons aussi manifester le calme et demander le plan du Seigneur comme Moïse l’a fait. Aussi, il ne faut pas compter sur X ou Y et regarder qu’au Seigneur (Jean 7v37).

Je déclare dans le Nom de Jésus que cette situation d’eau amère que tu traverses se transforme en fleuve d’eau douce afin que tu sois une bénédiction pour plusieurs personnes.

×Info: Pour télécharger, veuillez cliquer sur le bouton. Si ça ne fonctionne pas, faites un , clique droit, puis cliquez sur "Enregistrer le lien sous." Le téléchargement ne fonctionne que si le fichier est stocké sur ce site. Télécharger la vidéo
Télécharger l’audio

Join the Discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

arrow
0
Connecting
Please wait...
Send a message

Sorry, we aren't online at the moment. Leave a message.

Your name
* Email
* Describe your issue
Login now

Need more help? Save time by starting your support request online.

Your name
* Email
* Describe your issue
We're online!
Feedback

Help us help you better! Feel free to leave us any additional feedback.

How do you rate our support?
css.php